6 bienfaits peu connus de la spiruline

Dernière mise à jour: 08.08.20

0
1

 

L’utilisation de produits naturels comme complément alimentaire suscite aujourd’hui un engouement mondial. Parmi les plus en vogue, la spiruline détient une place importante. Grâce à ses multiples propriétés bénéfiques pour le corps humain, cette cyanobactérie possède des vertus insoupçonnées. Vous trouverez ici les 6 bienfaits peu populaires de ce supplément.

 

Concentré de nutriments

Qualifiée d’aliment idéal et complet par l’UNESCO, cette cyanobactérie croît dans des lacs salins situés dans les zones chaudes de la planète. Ces conditions peu commodes dans lesquelles se développe la spiruline lui confèrent des particularités hygiéniques qui font la différence par rapport aux autres micro-organismes. À savoir, sa composition contient plusieurs éléments nécessaires au métabolisme humain. 

D’abord, un de ses principaux atouts réside dans sa richesse en protéine. En effet, 55 à 70 % de son poids sec est constitué de protéines végétales, pouvant fournir jusqu’à 50 % de l’apport protéique journalier recommandé avec seulement 10 g de ce produit. De plus, elle peut combler les besoins en lipides et acides gras, ce qui influe sur le système immunitaire.

La spiruline offre également son lot de minéraux, d’oligo-éléments, mais aussi de vitamines, ce qui permet une récupération nutritionnelle chez les enfants atteints de malnutrition aiguë sévère. De même, elle se présente comme la deuxième source du nutriment acide gamma linoléique après le lait maternel.

 

Alternative à la consommation de viande

La production mondiale de viande tend à augmenter chaque année alors que des modes d’alimentations alternatifs comme le véganisme voient le jour. Face au défi de diminuer la consommation de protéine animale, la spiruline apparaît donc comme une solution à la fois écologique et nutritive. Grâce à sa composition riche, cette algue garantit un apport protéique équivalant à trois fois celui de la viande de bœuf et deux fois celui du soja. 

Dans certains pays comme Madagascar, son utilisation pour renforcer l’alimentation des enfants a déjà fait ses preuves. La cure à la spiruline a permis aux sujets traités de gagner jusqu’à 3 kg en moyenne pour une dose journalière de 1 à 3 grammes durant une période de un à un mois et demi. Tout ceci assure l’efficacité de son usage en complément alimentaire pour les personnes atteintes de carence en protéines animales, mais également en remplacement intégral de la viande pour les végétariens.

Production écoresponsable

Dans cette perspective, la spiruline convient parfaitement au contexte environnemental actuel. D’ailleurs, sa production présente l’avantage d’engendrer un impact écologique moindre. Autrement dit, malgré la production considérable, elle requiert une surface occupée réellement moindre que d’autres plantations alimentaires : 30 et 300 fois inférieures que le soja et la viande bovine. 

Dans cette optique, cela permet la réduction de la consommation industrielle d’eau douce jusqu’à 6 fois moins que pour la culture de maïs. Peu énergivore, la production de cette algue bleue affiche une performance de rendement énergétique nettement supérieure à celle des autres denrées courantes. 

Au sujet du ratio d’énergie produit sur l’énergie consommée par kilogramme, la valeur correspondant à la viande bovine fait pâle figure, car 150 fois moins performant que pour la spiruline. En d’autres termes, non seulement on peut observer ses bienfaits au niveau individuel, mais également à l’échelle planétaire.

 

Solution à la malnutrition

La spiruline se présente comme un élément central de l’alimentation chez plusieurs civilisations situées un peu partout sur le Globe. Elle est utilisée très tôt vers le 15e siècle comme énergisant naturel par les populations originaires du Mexique notamment les Aztèques. Consommée sous sa forme séchée, cette microalgue fortifiait les coursiers de l’empereur qui pouvaient couvrir 300 km. 

Elle sert aussi de solution nutritionnelle pour certaines tribus africaines du Tchad. Ces dernières la transforment en sauce avec du mil, se présentant ainsi comme une alternative lors des périodes de famine. En ce qui concerne la valeur nutritionnelle, sa prise quotidienne apporte l’équivalent de 35 g de bœuf en termes de protéines, de trois verres de lait en calcium et de 18 carottes en bêta-carotène. De plus, son utilisation simple n’implique pas de manipulations compliquées.

Convient à tous

Bien qu’elle puisse se consommer telle quelle sans cuisson ni traitement, la spiruline se décline sous différentes formes, ce qui facilite grandement son usage. Traditionnellement transformée en une galette appelée dihé au Tchad, accompagnée de sardines en République Centre-Africaine ou encore produite en spiruline en poudre, cette algue convient à tous les besoins des acheteurs. 

Que vous soyez en quête d’une meilleure santé physique ou que vous désiriez tout simplement revoir vos habitudes alimentaires pour adopter un mode de vie au naturel, vous pourrez bénéficier de tous ses bienfaits. Particulièrement pour les sportifs, après le déploiement d’efforts physiques conséquents, le temps de récupération diminue et l’effet régénérateur contribue à faire le plein d’énergie. 

Disponible en bouteille sous forme de boisson, elle convient aussi aux enfants en tant que supplément alimentaire participant ainsi à leur développement optimal. Des résultats visibles apparaissent dès deux à trois semaines d’utilisation en fonction de la dose ingérée quotidiennement, de votre métabolisme ainsi que de votre forme physique.

 

Médicament aux vertus thérapeutiques et curatives

La fascination entourant la spiruline a gagné toutes les sphères de la société moderne. En quête de solutions alternatives face aux problèmes mondiaux, même les scientifiques se sont penchés sur l’étude de cette algue. Dans cette optique, les résultats des recherches démontrent ses propriétés curatives et par la même occasion ont prouvé son intérêt thérapeutique chez l’Homme. 

Ayant fait l’objet de tests méthodiques et rigoureux, l’utilisation de ce produit entièrement naturel aiderait notamment d’une part à soigner des cas d’intoxication. D’autre part, à l’aide de ses propriétés anticholestérol, la spiruline apparaît comme une solution contre les maladies cardio-vasculaires. 

D’ailleurs, la réalisation d’études cliniques concernant ses effets sur le diabète de type 2 atteste son efficacité chez les sujets insulinodépendants. En outre, elle favorise également l’augmentation du taux d’hémoglobine dans le sang, ce qui semble permettre son usage contre des maladies comme le paludisme. Cela rend cette algue d’autant plus précieuse pour l’homme : adulte comme enfant.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments