Quel est le rôle de la vitamine E dans notre corps ?

Dernière mise à jour: 04.03.21

 

Appelée aussi tocophérol dans le monde médical, mais communément connu sous le nom de vitamine E, c’est une vitamine liposoluble existant précisément sous 8 formes naturelles, dont la plus active est l’alpha-tocophérol. Elle figure parmi les nutriments indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme humain grâce à ses nombreuses vertus que nous allons détailler dans cet article.

 

L’importance de la consommation de la vitamine E

Pour comprendre pourquoi la présence de la vitamine E naturelle dans notre alimentation de tous les jours est si indispensable, il faut d’abord savoir à quoi sert la vitamine E en général. En effet, cette molécule liposoluble, au même titre que les vitamines A, D et K, est surtout appréciée pour ses propriétés antioxydantes. Elle est liée à la consommation d’acides gras polyinsaturés et d’huiles végétales. 

Le tocophérol contribue ainsi à la protection de chaque cellule dans notre corps et des protéines apportées par ces graisses polyinsaturées dans le sang. Par conséquent, la vitamine E lutte contre le vieillissement prématuré des membranes cellulaires et le stress oxydatif. En neutralisant l’action et la propagation des radicaux libres dans l’organisme, elle évite à ce dernier d’être infecté par des maladies pathologiques telles que l’inflammation ou les cancers.

Mais ce n’est pas tout, les bienfaits de la vitamine E pour la peau sont tout aussi importants. Elle procure de l’élasticité à vos membranes cutanées et vous empêche d’avoir des rides rapidement. La vitamine E, pour le visage, est également un facteur de rajeunissement. Par ailleurs, sa vertu anti-inflammatoire lui donne aussi le rôle de cardioprotecteur et réduit considérablement le taux de mortalité lié aux accidents cardiovasculaires. 

Si la personne assimile une quantité suffisante de tocophérol, elle ne sera pas sujette aux problèmes d’athérosclérose et d’oxydation de mauvais cholestérol LDL. En outre, même si les études n’ont pas encore abouti, la vitamine E promet des effets positifs sur les fonctions cognitives et l’acuité visuelle. Elle pourrait ainsi soigner les dégénérescences maculaires comme la cataracte.

Les besoins journaliers en vitamine E

Cet apport nutritionnel recommandé varie selon le pays. Par exemple, en Amérique du Nord, un adulte doit consommer environ 15 mg ou 22,5 UI de vitamine E par jour suivant les normes. Pour profiter des propriétés antioxydantes de cette vitamine, une valeur excédant les 100 UI est requise. Toutefois, en France, la norme est différente et dépend de l’âge et du genre de l’individu. Voici donc un résumé de cet Apport nutritionnel conseillé exprimé en mg :

Bébés de 0 à 6 mois  4 mg

Enfants de 7 à 12 mois 5 mg

Enfants de 1 an à 8 ans 7 mg

Enfants de 9 à 13 ans 11 mg

Adolescents de 14 à 18 ans   15 mg (10 mg pour les filles)

Hommes adultes 15,5 mg

Femmes adultes ou enceintes et allaitantes 10 à 12 mg

Personnes âgées de plus de 75 ans  20 à 50 mg 

Vous devez donc vous référer à ces quantités indiquées afin d’améliorer votre alimentation et pouvoir manger sainement. Si vous habitez en Belgique ou au Canada, ces proportions seront légèrement modifiées.

 

Les aliments sources de vitamine E

Déjà mentionnée plus haut, la vitamine E est soluble dans les lipides et se trouve donc dans les matières grasses telles que les huiles végétales. Ces huiles entrent dans la formule de plusieurs produits naturels et leurs variétés sont souvent considérées lorsque, par exemple, vous désirez savoir quel shampoing solide choisir

Si vous avez tendance à cuisiner avec des huiles de soja, de maïs ou de tournesol, notez que ces produits sont de véritables sources de vitamine E. Cette dernière est aussi renfermée dans les oléagineux tels que les noix et les amandes. Néanmoins, vous pouvez également trouver en quantité appréciable la vitamine E dans les aliments comme les fruits et les légumes. 

Même si le tocophérol n’est pas vraiment abondant dans ces types de nourriture, ils constituent cependant une seconde source de vitamine E qu’il ne faut pas négliger, surtout si l’on prend en compte qu’un individu mange généralement des légumes et des fruits variés tous les jours. Dans la liste qui suit sont affichés les aliments riches en vitamine E afin d’aider chaque personne à remplir leur besoin journalier à travers une bonne diététique.

Voici la quantité de vitamine E dans les aliments en mg/100 g :

Huile de tournesol 56

Margarine 43

Huile de pépins de raisin 32

Amande, noisette 25

Huile de soja, huile d’arachide 20

Huile d’olive 15

Huile de poisson, anguille 10

Cacahuète 5

Noix, pissenlit, beurre doux, jaune d’œuf 2 à 5

Pissenlit, épinard, asperge, pois chiche, cresson, marron, brocoli, la mâche 1 à 2

Les effets de la carence en vitamine E

À l’opposé de la vitamine A, l’excès de vitamine E n’est pas vraiment toxique pour la santé. Toutefois, il faut quand même éviter un surdosage afin de ne pas avoir un problème hémorragique sur le long terme. Il faut donc veiller à ne pas dépasser les 62 mg par jour. 

En outre, la vitamine E dans les aliments peut ne pas suffire pour compléter vos besoins journaliers. Même si le risque d’une carence en vitamine E est vraiment rare, elle n’est pas impossible. Chez un enfant en bas âge, elle peut se traduire par des troubles précoces de la rétine après un examen du fond d’œil. Il risque aussi d’être atteint d’anémie hémolytique engendrant une perte de poids, une pâleur de la peau et une grande fatigue au moindre effort. 

Par ailleurs, un déficit en vitamine E peut entraîner chez l’enfant une aréflexie et une neuropathie sensorielle. Ces troubles se manifestent par des nerfs moteurs affectés et une faiblesse au niveau des mains et des pieds. Il se peut donc que l’enfant ne puisse pas marcher normalement. En outre, chez l’adulte, la carence en tocophérol est un cas isolé et n’atteint que les sujets souffrant de maladies particulières comme la maladie de Crohn. Le patient peut alors présenter des lésions musculaires et des troubles du système nerveux provoquant par conséquent des problèmes de coordination.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments