Consommez régulièrement le curcuma pour ses bienfaits sur la santé

Dernière mise à jour: 23.06.21

 

Pour bénéficier des innombrables avantages du curcuma, il peut être pris quotidiennement, mangé tout seul ou associé à d’autres aliments, mais dans tous les cas, cette épice est favorable à la santé. Hormis son goût et sa fameuse teinte jaune qui arbore très bien n’importe quel type de plat, elle cache également plusieurs bienfaits dont voici quelques-uns.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur le curcuma

On retrouve surtout le curcuma en recette de cuisine ! Et pourtant, ce rhizome qui appartient à la même famille que le gingembre promet plusieurs vertus à ses consommateurs. Mais d’abord, il est bon de savoir qu’il existe plusieurs variétés de curcuma et qu’ils n’ont pas tous les mêmes effets sur notre organisme. La variété de curcuma qui contribue à notre santé est le longa. La curcumine du curcuma longa est une plante herbacée, elle fait partie de la famille des Zingibéracées. Cet élément est aussi connu sous le nom de Curcuma tinctoria, Curcuma brog, Curcuma soloensis, Curcuma ochro rhiza, Curcuma domestica.

Pour bien commencer l’article, reprenons les dires d’un spécialiste en plantes médicinales du nom de Dr Franck Gigon. Ce dernier affirme que cette plante agit sur presque tous les niveaux, comme aucun médicament ne l’a jamais fait auparavant. Son potentiel thérapeutique est démontré par plus de 500 avantages sur la santé, grâce aux polyphénols qu’il contient. Et donc, quels sont les bienfaits du curcuma sur la santé ? Cette épice semble agir sur la prévention de cancer, différents troubles gastro-intestinaux, et même la Maladie d’Alzheimer !

Les diverses façons de le consommer

La cure de curcuma est très douce pour l’organisme, et pour tout le monde, la posologie est presque similaire. Comment consommer le curcuma ? Pour recevoir les vertus de cette épice, voici quelques associations à privilégier. Mieux encore, vous serez surpris de savoir que le poivre et le miel peuvent aller de pair avec le curcuma. Mais avant tout, soyez sûr de toujours acheter du curcuma frais ! Il vous sera plus facile de le moudre vous-même par la suite, pour en obtenir du curcuma en poudre.

 – La curcumine et le poivre noir : le duo qui marche !

Les bienfaits de la curcumine sont bien mis en valeur quand il est concilié avec du poivre. Sa biodisponibilité assez basse est le principal inconvénient du curcuma. À cause de cela, les effets du curcuma ne se font sentir que lorsqu’il est pris en quantité monumentale.

La question se pose alors : comment utiliser le curcuma ? Idéalement, quand on ajoute le poivre noir au curcuma longa, notre corps absorbe mieux le produit. La curcumine interfère avec la pipérine pour augmenter les propriétés du curcuma, et cela peut se multiplier jusqu’à 1000. La pipérine a donc la capacité d’activer la curcumine. L’addition d’une petite quantité de matière grasse au mélange de curcuma et poivre aide aussi le métabolisme à absorber l’épice. Et comme le curcuma est un élément dissoluble, la matière grasse contribue alors à l’accroissement de sa biodisponibilité.

Notre système digestif aurait du mal à incorporer la curcumine si on n’ajoute pas de matière grasse, car en plus d’être volumineuse, elle sera filtrée par le corps. À cause de cette théorie, même confondus avec différentes épices, les Indiens associent tout le temps du poivre avec le curcuma.

Selon les spécialistes, les bienfaits du curcuma se font ressentir dans le rapport 1 à 9. Pour cela, 1 dose de poivre est adaptée pour 9 doses de curcuma.

Selon le résultat que vous attendiez du curcuma et poivre, d’autres épices peuvent être ajoutées à cette formule, dans ce cas, on adopte la méthode de dosage 9-5-1, avec 9 doses de curcuma plus 5 doses d’une épice autre que le poivre, plus 1 dose de poivre.

À titre d’exemple, on peut effectuer une composition curcuma et gingembre. Pour la réaliser, vous devez mélanger 9 doses de curcuma, 5 doses de gingembre et 1 dose de poivre. Le curcuma et le gingembre se marient bien, car ce dernier est réputé pour être un excellent anti-inflammatoire. Vous pouvez également utiliser de la cannelle, elle est idéale pour anticiper et vaincre le diabète.

Pour plus d’efficacité toutefois, il est conseillé de bien remuer les épices avant d’en faire usage.

 – Le curcuma en cuisine

Les bienfaits du curcuma en poudre se reflètent dans le domaine de la cuisine. Par jour, une personne doit consommer une cuillère à café de curcuma en poudre, soit 2 à 3 g. Cette quantité est à mélanger aux plats. Ces 2 ou 3 grammes sont égaux à 200 mg de curcuminoïdes. Il est aussi primordial de choisir du bon curcuma pour obtenir le maximum de curcuminoïdes.

En cas d’inflammation, réalisez cette recette avec du curcuma en poudre, 3 fois par jour, où vous devez prendre entre 200 mg à 400 mg de curcuminoïdes.

Que ce soit du curcuma frais ou en poudre, il ne faut pas oublier les petites pincées de poivre et la matière grasse telle que le beurre ou l’huile d’olive.

 – Infusion au curcuma

Votre corps peut aussi ressentir les effets du curcuma en buvant du thé au curcuma. Pour réaliser cette infusion, introduisez 1 à 2 g de curcuma en poudre dans 150 ml d’eau chaude, sans oublier les 3 ou 4 grains de poivre noir. Mettez ensuite le tout à bouillir pendant 10 à 15 minutes. Ce thé est à prendre 2 fois par jour (une tasse par prise).

Il est également possible de travailler avec la racine de curcuma. Pour ce faire, pensez à la faire bouillir pendant 3 minutes, puis laissez reposer l’ensemble pendant 10 minutes pour obtenir du curcuma en infusion. Vous devez consommer 2 ou 3 tasses par jour. Le citron saura accentuer l’épice quand il est infusé.

Pour l’utilisation du curcuma comme anti-inflammatoire, il est nécessaire de prendre 200 à 400 mg de curcuminoïdes, et cela 3 fois par jour. Cette quantité est l’équivalent de 3 g de curcuma.

 – Boissons à base de curcuma

Si vous n’êtes pas très calé infusion, et que vous cherchiez toujours comment consommer le curcuma, vous pouvez opter pour de la boisson de curcuma. Cette dernière du nom de « golden milk » reflète bien les vertus du curcuma. Elle est composée de lait de coco, de curcuma, d’huile de coco et de poivre.

Grâce au poivre et à l’huile de coco, la biodisponibilité du curcuma est en hausse dans cette boisson.

Le « moon milk » ou lait de lune est aussi une boisson à base de curcuma qui peut vous aider en cas d’insomnies.

 – Miel au curcuma

Appelé également « miel d’or », il s’agit d’un remède naturel dans la médecine douce. Apparu et utilisé en Asie auparavant, il commence actuellement à être connu et employé en Occident. Pour bénéficier de ses bienfaits, on en consomme directement avec une dose d’une cuillère à café. Cela doit se faire de bon matin avant de manger. Il peut aussi bien agir à titre préventif que curatif.

 – Comment consommer le curcuma ? En sirop

Remède utilisé en Asie, le sirop a de multiples usages. D’abord, il peut servir pour soigner les toux grasses. Ensuite, il est aussi consommable en cuisine en tant qu’arôme pour les plats ou en sucre pour d’autres. Vous pouvez boire du curcuma le matin directement avec sa saveur agréable sans trop de goût de rhizome. Mais vous pouvez également le prendre avec du gingembre ou de la vanille.

 – Application directe sur le corps

Le curcuma peut également s’attribuer des rôles plus importants, outre sa comestibilité. En ce sens, il est tout à fait possible de préparer chez soi un masque à base de curcuma. Pour cela, vous aurez besoin de lait, de farine et d’huile. Néanmoins, si ces ingrédients manquent à l’appel, vous pouvez également vous contenter de le mélanger uniquement avec de l’eau pour obtenir de la pâte dentifrice. Et si vous n’avez pas trop le temps de vous livrer à un travail de concoction, il existe aussi sur le marché de l’huile essentielle prête à l’emploi.

 – Les gélules

Vous pourrez voir sur le marché cette épice en forme de gélule en tant que suppléments de curcuma. C’est la solution idéale pour ceux qui doivent effectuer toute une cure. En effet, il est plus simple de le consommer dans des capsules qui sont à objectif anti-inflammatoire. Ils sont alors en général composés de 95 % de curcuminoïdes, soit 200 g à 400 g par jour pour une prise de 3 fois. Le meilleur moment suggéré pour les consommer se situe durant le repas.

Restrictions dans la consommation de curcuma

Tout le monde peut-il manger du curcuma ? En général oui, mais il existe tout de même des contre-indications qu’il faut connaître. Avant tout, sachez que même si la dose indiquée est dépassée, il n’y a aucun danger pour la santé.

En outre, certains médicaments ne doivent pas être pris en même temps que cette épice, c’est par exemple le cas de ceux à effet anticoagulant et ceux utilisés dans le traitement antidiabétique.

Si vous avez des troubles de la vésicule biliaire, régularisez la prise ou évitez de consommer du curcuma. Et comme tous ses similaires, les femmes enceintes et les allaitantes doivent limiter leur consommation.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES