Le rôle de la vitamine D dans le contrôle des allergies

Dernière mise à jour: 24.09.20

0
0

 

À notre époque actuelle, de nombreuses pathologies nouvelles ont fait leur apparition, prouvant de plus en plus la fragilité de la santé de l’espèce humaine. Les manifestations les plus fréquentes se matérialisent par des allergies ou des urticaires. La vitamine D représente une solution pour contrer et éliminer ces déconvenues.

 

La vitamine D, une barrière anti-inflammatoire

Contrairement aux autres types, la vitamine D ne provient pas uniquement de l’alimentation. Elle est produite naturellement par notre organisme, sous l’effet d’une réaction du bon cholestérol aux rayons du soleil. Généralement, avec une nourriture saine et équilibrée et un dosage naturel et logique d’exposition au soleil, votre organisme en produit la quantité utile pour chaque journée. Elle est fabriquée au niveau de l’ensemble du système immunitaire pour alimenter ce que les scientifiques appellent les cellules-T. Ces micro-organismes assurent la sécurité immunitaire de votre corps contre les agressions étrangères, notamment les divers germes et bactéries origines de l’allergie et de l’urticaire, entre autres.

Pour les allergies en particulier, les germes envahissants concernés se représentent par les histamines, qui provoquent les rhinites allergiques saisonnières, plus communément qualifiées de rhumes des foins. Ces germes arrivent au cours des changements de saison. Mais la moindre variation de température, les coups de froid subis ou une atmosphère particulière peuvent aussi créer une réaction histaminique chez un sujet allergique. L’écoulement nasal, les sensations de froid, les crises d’éternuement constituent les principaux symptômes de ce type d’allergie.

En ce qui les concerne, les urticaires sont une autre forme d’allergie qui se manifeste de façon visible et palpable chez certains sujets sensibles. Contrairement à l’histamine et ses manifestations, les scientifiques ont découvert que les urticaires sont provoquées par une bactérie appelée Helicobacter Pylori. Celle-ci s’attaque aux cellules sensibles du corps, notamment les terminaisons nerveuses. Cette manifestation se traduit par une inflammation de ces différentes cellules. Cette réaction provoque des rougeurs, des éruptions cutanées, des démangeaisons ou des bouffées de chaleur, pour les plus habituelles, mais d’autres spécifications peuvent se montrer en fonction de l’état physique de chaque personne.

La présence de vitamine D3 en quantité normale dans le corps permet d’empêcher ces différentes manifestations allergiques. En effet, comme cette substance est censée être fabriquée de manière continue grâce à un mode de vie sain, les différents germes envahisseurs et tous les corps étrangers font face à une barrière immunitaire efficace, qui les empêche de s’attaquer aux cellules sensibles. En cas de manque, les envahisseurs peuvent facilement s’incruster et provoquer les inflammations dans ces cellules. Sans traitement rapide des symptômes, la maladie peut alors s’étendre et s’aggraver.

 

La vitamine D, un moyen curatif contre les bactéries

Vous pouvez contracter ces pathologies par l’eau, la nourriture avariée ou par contact de personne à personne. Prendre des précautions sanitaires en ce sens peut donc vous aider déjà à éviter la contamination. Toutefois, pour certaines raisons, votre organisme pourrait subir une carence en vitamine D, de manière ponctuelle ou chronique. Dans le premier cas, la cause peut être expliquée par une situation de vie particulière à laquelle vous avez été soumis les derniers jours. Vous avez peut-être une présentation à préparer, ce qui vous a obligé à veiller plusieurs nuits de suite, et cette mauvaise qualité de sommeil affaiblit votre défense immunitaire.

Vous devenez donc plus sensible aux germes qui peuvent agresser vos cellules, et votre défense immunitaire n’est pas en position de résister comme il se doit. Pour ce qui concerne la partie chronique, cette situation s’explique par une réelle faiblesse de fabrication de votre organisme en matière de cholécalciférol ou vitamine D3. La production doit alors être boostée pour rétablir l’équilibre. Cette situation s’illustre par les crises d’éternuement au matin, lorsque vous sortez de votre lit bien chaud pour vous plonger dans l’atmosphère plus fraîche du reste de la maison.

Dans chacun de ces deux cas, un apport supplémentaire de vitamine D3 constitue la solution pour aider votre organisme à réagir contre les attaques bactériennes. Vous avez alors la possibilité de recourir à des comprimés histaminiques, qui contiennent des éléments susceptibles d’arrêter les inflammations. Mais vous avez aussi la possibilité d’opter pour une solution plus facile, mais parfois plus lente, qui consiste à laisser agir la nature. Cette option s’applique surtout dans le cas des allergies chroniques. Si tous les matins, vous avez des crises d’éternuement ou un écoulement nasal, vous vous rendez compte que tout va mieux lorsque vous sortez de chez vous, et que vous marchez quelques minutes sous le soleil. L’explication est simple : sous l’action des rayons solaires, la production de vitamine D3 est favorisée dans votre organisme, et les histamines ou les bactéries Helicobacter Pylori sont éliminées au bout de quelques minutes. En conclusion, outre ses propriétés défensives, la vitamine D joue également un rôle curatif dans le traitement des allergies et des urticaires.

L’alimentation du système immunitaire

La vitamine D3 est fabriquée naturellement par l’organisme. Elle peut également venir à manquer, notamment en cas de faiblesse avérée du système immunitaire suite à des traitements médicaux, ou simplement par un état physique incapable d’en produire en quantité suffisante. Pour assurer une bonne santé et vous débarrasser facilement des allergies et des urticaires, vous devez vous assurer de disposer d’une quantité de 50 ng de cholécalciférol par millilitre de sang. En cas de carence, les cellules-T spécifiquement ne pourront assurer leur rôle de défense immunitaire en cas d’invasion bactériologique ou histaminique.

Dans le cas d’une carence, vous avez heureusement plusieurs solutions. La première consiste à adopter un mode de vie plus naturel, avec une alimentation saine et équilibrée. Favorisez une nutrition enrichie en vitamine D3, que vous pouvez trouver dans les œufs, les champignons ou les poissons gras, dont le saumon sauvage qui dispose d’un taux très élevé en la matière. N’oubliez pas de profiter des rayons solaires de manière raisonnable, sans risquer de prendre des coups de soleil. Au besoin, vous pouvez consulter un médecin pour vous prescrire des suppléments nutritifs enrichis en vitamine D3.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments