Que manger pour garder son INR stable ?

Dernière mise à jour: 22.09.21

 

La vitamine K est souvent conseillée après une blessure. Néanmoins, la consommation de ce nutriment n’est pas recommandée pour les individus sous un traitement anticoagulant au risque de gêner la circulation du sang. Dans cet article, nous présentons la liste non exhaustive des aliments favorisant la stabilité de l’INR.

 

Zoom sur les aliments à privilégier pour garder son INR stable

Les personnes sous traitement anticoagulant doivent établir un menu type sans vitamine K pour éviter la formation accélérée des caillots de sang. Premièrement, privilégiez la consommation de potiron, d’oignon ainsi que de légumes secs puisqu’ils ne modifient pas l’INR. Ensuite, vous pouvez introduire des féculents de type pâtes, froment, riz et pain de seigle dans votre plat. 

Pour faire le plein de protéines, misez sur le porc, les crevettes, le bœuf, les escargots, les poissons, les fruits de mer et les grenouilles. En clair, l’aliment riche en oméga-3 est classé comme un anticoagulant naturel. Afin de respecter la norme INR, pensez à manger des fruits de la passion, du pamplemousse, de l’ananas, de l’orange et du citron de manière alternée. Vous avez aussi la possibilité de consommer des yaourts, du lait, de la sauce béchamel et de l’huile d’arachide.

 

Quels sont les aliments à consommer modérément ?

Étant donné que la combinaison de vitamine K et d’anticoagulant ne fait pas bon ménage, vous devez limiter la consommation des aliments suivants. La raison ? Leur apport en vitamine K est de 10 à 1µg/100g. Cela inclut les tomates, les carottes, les haricots rouges, les poivrons, les cerises, les nectarines, les figues, les framboises, les pêches et les melons. 

On vous conseille aussi de réduire l’utilisation des cheeseburgers, des veaux mijotés, des volailles et thons dans votre menu type sans vitamine K. Sachez également que le beurre demi-sel, le fromage, la pizza, la moutarde, le curry en poudre, les sauces barbecue et les différentes herbes aromatiques ne sont pas fortement recommandées.

Liste des nourritures à éviter

La consommation de supplément de vitamine K est strictement déconseillée. Vous devez aussi éviter de manger les aliments suivants, car ils sont riches en vitamine K. Les épinards, les choux verts, le fenouil, le chou brocoli, la chicorée frisée, le cresson, l’huile de soja, le chou de Bruxelles et la bette cuite en font partie. On vous conseille également de limiter la consommation d’alcool puisque cette substance risque de déstabiliser les effets de l’anti-vitamine K.

 

Les différentes attitudes à adopter pour maintenir la stabilité de son INR

Si vous suivez un traitement AVK, vous devez respecter le menu type sans vitamine K susmentionné. La consommation d’alcool doit aussi être réduite considérablement. Pensez également à suivre les recommandations de votre médecin concernant la dose et l’heure de la prise de votre médicament. Veillez toujours à renseigner un professionnel de santé sur votre traitement et à consulter votre médecin traitant avant de prendre un quelconque médicament. Enfin, si vous présentez des saignements, rapprochez-vous d’un médecin ou d’un hôpital à proximité. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES