Comment consommer les noix du Brésil ?

Dernière mise à jour: 04.03.21

 

Une nourriture n’est pas forcément mauvaise en soi, tout dépend de la manière de l’intégrer dans son alimentation. Le cas particulier des noix du Brésil fait partie des produits à consommer avec modération. En effet, la frontière tracée entre le bienfait et le danger de cette ressource reste assez mince.

 

ABC des noix du Brésil

Dans la recherche du meilleur régime alimentaire pour manger sain, les produits affluent et sont mis en avant par divers promoteurs. Le retour à la nature constitue actuellement le cheval de bataille des nutritionnistes et autres spécialistes diététiques, qui proposent des ressources plus ou moins connues. Les noix du Brésil figurent parmi ces ressources miracles qui peuvent combler bon nombre de besoins de votre organisme. Néanmoins, afin de ne pas rester dans l’ignorance ou de s’exposer à une surconsommation, quelques notions essentielles suffisent pour bien doser la quantité que vous devez ingérer sur une période donnée.

Cette graine n’est autre que le fruit du noyer d’Amazonie, un géant végétal qui peut culminer à 50 mètres de hauteur et se camper sur une circonférence de 16 mètres. Cet arbre imposant disposerait, selon les études effectuées à son sujet, d’une longévité tout aussi impressionnante, puisqu’il peut durer jusqu’à un millier d’années, ce qui expliquerait en partie une telle envergure. Le Bertholletia excelsa, son identifiant scientifique, pousse essentiellement au Brésil -d’où son nom -, mais vous pouvez également le trouver dans d’autres parties d’Amérique latine. Il vit effectivement dans les zones au climat tropical humide comme le Pérou, la Bolivie ou l’Équateur, entre autres.

Du mois d’août à novembre, ce mastodonte végétal produit de gros fruits à coque, identiques à ceux du baobab. Chaque gangue peut peser plus de 1,5 kg en fonction des conditions de maturation. Chacun d’entre eux regorge de graines oblongues ou allongées suivant leur quantité et leur agencement dans ce premier contenant. Ces graines sont elles-mêmes protégées par une coquille dure. Après passage à la décortiqueuse, vous obtenez une amande blanche toujours enveloppée par une matière brune, et qui incarne la fameuse noix du Brésil, également appelée noix d’Amazonie ou châtaigne du Brésil.

Se présentant sous la forme d’un croissant de lune, ces célèbres graines sont généralement mises à sécher avant de pouvoir les utiliser pour diverses préparations. Elle offre en effet une concentration optimale de ses atouts nutritionnels dans cette configuration, sans compter qu’il s’agit de la meilleure façon de la conserver et de la conditionner. Vous la trouverez souvent sous cette forme et mise en sachet dans les rayons des commerces. Elle peut également servir comme source d’huile alimentaire, avec sa haute teneur en matière grasse. Dans un autre contexte, elle représente encore une base pour la composition de divers produits cosmétiques.

Composition des noix du Brésil

Cette fameuse graine aujourd’hui devenue incontournable dans certains régimes alimentaires doit sa célébrité à un oligo-élément spécifique : le sélénium. Ce composant joue un rôle important dans l’organisme humain, malheureusement il n’y est pas synthétisé. L’apport doit alors obligatoirement se faire par l’extérieur. L’autre particularité est cependant que ce produit ne se trouve pas dans la nourriture, mais dans la terre. De ce fait, un terrain de culture enrichi en la matière en fournira plus dans tout ce qui y pousse. La valeur nutritionnelle des noix d’Amazonie surclasse ainsi tous les autres produits de sa catégorie, sachant que 5 g de graines apportent environ 85 µg de sélénium. Cette valeur dépasse de loin celle des divers aliments également porteurs de cet oligo-élément, tels que les huîtres ou les abats de volaille.

Par ailleurs, différents composants valeureux confirment la richesse organique et minérale de cette noix, car elle contient également :

 – 8 acides aminés essentiels, et environ une dizaine d’autres, moins importants, mais incontournables.

 – De nombreuses vitamines, dont toutes celles de catégorie B, C et E, ainsi que les folates EFA.

 – Outre le sélénium, vous y trouverez également de nombreux minéraux et oligo-éléments tels que le cuivre, le potassium, le phosphore et l’iode, entre autres.

 – Compte tenu de sa consistance, elle regorge aussi de protéines, de fibres et de glucides.

 – Son aspect huileux révèle une richesse importante en matière de lipides, puisque vous pouvez en tirer plusieurs sortes, comme l’acide oléique ou stéarique.

 – Pour finir, d’autres éléments essentiels constituent encore ce produit aujourd’hui en vogue, à savoir les composés phénoliques, les flavonoïdes, les phytostérols, les triterpènes et bien sûr, l’eau.

 

Intérêts des noix du Brésil

En conséquence à toutes les vertus dont elle dispose, la châtaigne du Brésil se retrouve désormais dans la chaîne alimentaire de tous ceux qui veulent se refaire une santé de fer. Le fort taux de sélénium constitue la base de cette orientation nutritionnelle, sachant que cet oligo-élément représente un adversaire efficace des radicaux libres. En d’autres termes, la noix d’Amazonie joue un rôle d’antioxydant, en favorisant la production de glutathion peroxydase, une enzyme responsable de la protection des organes contre l’oxydation. Elle apporte également son assistance dans l’absorption et l’assimilation des vitamines C, outre son action bénéfique à la régénération des cellules immunitaires.

Par ailleurs, les fibres qu’elle contient en font un allié minceur de poids. Celles-ci maintiennent le sentiment de satiété pendant une durée plutôt longue, ce qui vous permet de limiter vos envies de manger, et surtout de grignoter. En bon aliments coupe-faim, vous pouvez vous en servir pour contrôler votre appétit et surveiller votre ligne.

Grâce à la présence de différents acides gras, la noix d’Amazonie participe à l’entretien de votre santé cardiovasculaire. L’acide oléique ou oméga 9, l’acide alphalinoléique ou oméga 3, ainsi que l’acide stéarique aident à maintenir un taux de cholestérol normal dans le sang, en éliminant une concentration trop élevée de LDL dans les vaisseaux. Les risques d’AVC peuvent alors se réduire considérablement grâce aux bienfaits des graines sur le cœur.

Outre l’utilisation en alimentation, les extraits de ce fruit du noyer d’Amazonie constituent également le facteur explicatif d’un meilleur taux de fertilité. En effet, il favorise une mobilité accrue des spermatozoïdes du côté de l’homme, tandis que ses richesses naturelles luttent efficacement contre les risques de fausse couche chez la femme. Par ailleurs, ces mêmes vertus sont utilisées dans le domaine de la cosmétique pour l’élaboration de produits de beauté destinés à l’entretien de la peau et des cheveux. Pour finir, ces fameuses noix disposent également d’un potentiel exploitable dans le traitement de certains cancers, notamment en termes de prévention de la maladie.

Mode de consommation des noix du Brésil

Comme tout produit alimentaire issu d’une ressource végétale, il est possible d’intégrer les noix du Brésil dans votre repas de plusieurs façons. Cependant, en fonction des objectifs, vous pouvez opter pour différentes formes pour apporter les bienfaits à votre organisme.

Les noix séchées

Il s’agit de la forme naturelle la plus utilisée et la plus connue en matière de graines. De la simple cacahuète aux diverses amandes en passant par les châtaignes du Brésil, cette forme de conservation reste la plus favorable pour le maintien des apports naturels du produit. Les fruits du noyer du Brésil sont récoltés une fois qu’ils tombent à terre. Les exploitants agricoles les ouvrent en deux pour en extraire le fameux petit croissant. Selon la situation, certains seront décortiqués, et d’autres non. 

Dans tous les cas, ils seront mis à sécher durant une certaine période seulement au soleil, avant d’être assemblés en sachets ou en boîtes et commercialisés. Vous pourrez en trouver facilement sur Internet, dans les magasins bio spécialisés, ou simplement dans les supermarchés, au rayon des fruits secs en vrac ou déjà conditionnés. De préférence, pensez à acheter les noix disposant encore de leurs téguments (la peau brune qui reste après passage à la décortiqueuse), elles se conserveront beaucoup plus longtemps.

Vous avez plusieurs options pour consommer le produit dans cette configuration. La plus facile consiste à vous en servir comme des cacahuètes, lorsque vous avez envie de grignoter entre les repas, ou pour tromper la faim. Toutefois, ne dépassez pas plus de deux graines par jour, sous peine de vous exposer au risque de l’excès de sélénium dans les aliments. Afin de ne pas vous sentir frustré avec seulement une ou deux pièces à ingurgiter, la solution consiste à les réduire en petits morceaux, puis à les mélanger avec d’autres nourritures. Vous pouvez par exemple en faire un ingrédient à ajouter dans vos recettes de gâteau ou de cookies, ou tout dessert qui pourrait encore vous inspirer.

Vous pouvez également composer votre propre barre énergétique avec cette graine séchée, toutefois, vous devez vous conformer à des indications diététiques fournies par un professionnel afin de ne pas dépasser la dose requise. Dans cette même lancée, vous pouvez fabriquer une solution à base de noix du Brésil. La dose normale ne doit pas outrepasser la règle de 15 g de noix pour 250 ml d’eau, que vous intégrerez ensuite dans vos céréales ou dans une recette pâtissière.

Les noix en huile végétale

Si la consommation directe ne vous tente pas, vous pouvez toujours recourir aux produits transformés. Compte tenu de ses caractéristiques riches en matière grasse et en bon cholestérol, vous pouvez alors vous servir de l’huile végétale extraite de la noix, à utiliser dans vos préparations. Il n’y a pas d’indication spécifique quant à cet assaisonnement. Par contre, il est conseillé de ne pas l’utiliser en cuisson, au risque de détruire une bonne partie de toutes les vertus qu’elle contient, telles que les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments, qui disparaîtront avec la chaleur. De préférence, servez-vous-en plutôt pour vos crudités et salades, ainsi que les soupes froides ou les toasts.

Dans un autre contexte, l’huile végétale à base de noix d’Amazonie ne nécessite pas d’être avalée pour vous procurer du bien-être. Outre les produits de beauté qui en sont déjà imprégnés, vous pouvez en ajouter quelques gouttes dans vos lotions et crèmes pour favoriser la régénération des cellules de votre peau. De même, elle peut vous aider à traiter vos cheveux abîmés en l’appliquant en tant que masque capillaire nourrissant et réparateur.

Posologie et contre-indications

Après avoir appris toutes les vertus de la noix du Brésil et les bienfaits des noix, vous pourriez être tenté d’en user et d’en abuser, afin de régler tous les petits maux que vous pensez exister en vous. Il est pourtant recommandé de rester prudent aux noix du brésil qui peuvent présenter un danger, car tout excès se paie cher. 

Si le produit peut en effet traiter certains problèmes de santé, il peut également les activer en cas de surdose, et vous pourriez alors vous exposer un peu plus à la pathologie que vous vouliez prévenir. Il est par exemple nécessaire de savoir combien de noix par jour pour le cholestérol vous devez consommer, afin de rester en bonne santé. Il faut en effet rappeler que ce fruit du noyer d’Amazonie est riche en matières grasses, et en prendre plus que de raison ne pourra qu’apporter un surplus de graisse dans votre organisme. 

Vous devez seulement respecter la dose indiquée de 30 grammes par semaine au maximum, ou à raison de 2 graines au plus par jour, et pas tous les jours. Comme lorsque vous procédez au classement des croquettes pour chat pour trouver celle qui dispose de l’apport nutritif optimal, composez votre alimentation diététique suivant les indications d’un nutritionniste.

Pour ne pas prendre de risque, vous devez toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé avant d’entamer un régime à base de noix du Brésil. En effet, il a été prouvé qu’une surconsommation de cette graine ne bénéficie pas aux personnes ayant des antécédents allergiques aux fruits secs et oléagineux. Elle est également déconseillée aux sujets souffrant d’hypertension artérielle ou de diabète. Et logiquement, les gens en surpoids doivent impérativement demander un avis médical pour éviter de s’exposer au sélénium danger contenu dans cet aliment. 

Ces soucis se manifestent généralement par des troubles digestifs, des allergies ou une prise de poids. Vous pourriez aussi constater une chute de cheveux ou une fragilisation des ongles, ainsi que des sensations de fatigue et d’irritabilité. Si ces cas se présentent, arrêtez toute consommation et consultez un médecin.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments