Jeûne intermittent : quel programme adopter ?

Dernière mise à jour: 04.03.21

 

De nos jours, nombreuses sont les formules de régimes minceur. Mais souvent des questions se posent : lequel est efficace, quels sont les bienfaits et les risques etc. ? Cet article se focalise sur une tendance nutritionnelle : le jeûne intermittent. Cette technique est très appréciée par les sportifs et est devenue un moyen incontournable de perdre du poids pour ceux qui désirent mincir. Comment le jeûne intermittent marche ? Existe-t-il un danger en adoptant cette pratique ?

 

Qu’appelle-t-on jeûne intermittent ?

Le terme “jeûne intermittentconnu aussi sous l’appellation jeûne à intervalles, programme fasting ou encore le jeûne à temps partiel, comme son nom l’indique, signifie « interrompre ». C’est une façon de s’alimenter en alternant une phase de jeûne et une prise de repas normal tout en poursuivant une cure d’eau. Il ressemble à un plan d’alimentation mais pas particulièrement à un régime. Ici, il n’existe pas de liste d’aliments à privilégier. Le principe est de juste respecter des horaires prédéfinis.

 

Les variantes du jeûne intermittent ?

Normalement, une diète se fait tous les soirs mais il est possible de faire un jeûne plus long qui peut se présenter sous plusieurs formes. En termes de calories, il s’agit de s’alimenter 25% en moins, un jour sur deux, de manquer un repas dans la journée, de pratiquer un jeûne intermittent 24h au moins une fois par semaine. Il peut aussi s’agir de s’alimenter normalement pendant 5 jours puis pendant deux jours, de n’avaler que 25% des calories habituelles. Pour y voir plus clair, voici une liste des méthodes de jeûne intermittent les plus fréquentes :

Dans un premier temps, vous avez la méthode « 16/8 ». Il s’agit d’une des méthodes les plus répandues : 16 h de diète et un écart de 8 h pour s’alimenter. Il existe d’autres méthodes semblables avec une période différente, comme « 18h/6h ». Il faut juste pratiquer le jeûne en ayant un programme de jeûne bien défini de façon à ce que la plus grande partie du jeûne soit au moment du sommeil.

La méthode « eat-stop-eat », quant à elle, est le fait de jeûner un à deux jours maximum dans la semaine. Ainsi, vous pouvez pratiquer le jeûne hebdomadaire. Vous allez effectuer un jeûne intermittent 24h du mardi à 9h jusqu’au mercredi à 9h. Il faut toujours manger suffisamment avant de le commencer. En temps normal, il est conseillé de ne manger que 25 % de la consommation quotidienne, et dès le mardi après 9h, il faudra commencer à vous nourrir comme à vos habitudes quotidiennes. Pensez quand même à vous hydrater le plus souvent possible car un jeûne intermittent peut être un vrai parcours de combattant.

Il existe aussi la technique « régime-2 jours », un jeûne séquentiel. Assez strict, il consiste à réaliser deux jours de détox, ce qui signifie que vous allez uniquement vous limiter à consommer 650 kcal pendant ce temps. Ce régime 2 jours consiste également à mettre une croix sur les aliments riches en protéines. Il ne faut privilégier que des légumes et des substances dites complètes (pâtes complètes, riz complet…).

La méthode « pas de dîner », quant à elle, consiste à jeûner le soir deux à trois fois dans la semaine. Elle ressemble plutôt à une diète discontinue 16/8, car le fait de sauter un dîner ou un petit déjeuner équivaut à ne pas manger à première vue durant 14 h.

La plus simple et à la portée de tous demeure quand même le jeûne intermittent 16/8. Ayant un bon programme de fasting, les 16h de jeûne peuvent se dérouler en peu de temps. Afin de pouvoir tenir le coup, ne pas dîner ou prendre un petit déjeuner complet est idéal.

La nouvelle tendance de diète consiste à un jeûne sec intermittent, qui consiste à ne pas manger et aussi à ne pas boire d’eau en même temps pendant 24 ou 48h. Plusieurs personnes choisissent de jeûner une fois par semaine dans le but de maigrir mais à long terme, cela peut engendrer un stress chromatique  à l’organisme.

 

Comment maigrir avec le jeûne intermittent ?

Actuellement, les gens optent pour le programme jeûne intermittent afin de perdre du poids. Le suivi d’un planning de jeûne bien défini est primordial afin d’aboutir à l’objectif : maigrir. Sur ce, il faut toujours être à l’écoute de votre corps afin de connaître plus précisément vos exigences et besoins durant le jeûne. Il faut également veiller à tout moment à ce que les calories ne dépassent pas 500 kcal par jour afin d’éviter des baisses d’énergies.

Quelle que soit la méthode de jeûne intermittent programme à choisir et aussi afin d’éviter toute carence, il est indispensable d’avoir une alimentation équilibrée et une hydratation suffisante. C’est-à-dire, toujours veiller à ce que les aliments soient riches en vitamine d’où la nécessité de manger 5 fruits et légumes par jour.

Un point essentiel à noter, c’est qu’il ne faudra jamais oublier de s’hydrater convenablement tant en journée qu’en soirée, avant de vous jeter sur votre surmatelas Bultex Memo 7.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un jeûne intermittent ?

Le plus grand atout du jeûne à intervalles est le fait de se nourrir suivant la norme pendant le repas qui ne causera pas d’épuisement ou de faim. Le corps reçoit constamment tous les nutriments importants, même durant un moment restreint qui est suivi d’une phase de diète. Peu de temps après l’avoir adopté, plusieurs effets positifs ne tarderont pas à faire leur apparition. Le plus grand nombre de personnes qui ont essayé le programme jeûne intermittent pendant une longue période, ont perdu du poids et ont vu leur organisme se détoxifier.

Durant la période de la diète, le corps subit de la désintoxication et un renouvellement cellulaire d’où il produit plus d’hormones qui brûlent les graisses et aide à la croissance musculaire. En même temps, le système immunitaire se rétablit et la qualité du sommeil s’améliore, de ce fait il y a moins de fatigue et une acquisition de plus d’énergie.Le fait de jeûner aide également à avoir une meilleure concentration. Cette pratique vise  à réduire le stress et à augmenter la croissance de nouvelle cellule nerveuse.

Comme toute chose, faire un jeûne présente des impacts sur le corps. Il va non seulement diminuer l’apport calorique mais aussi mettre en désordre l’équilibre hormonal de l’organisme. Sur ce, pour les personnes en surpoids, le taux de sucre dans le sang est en baisse due à l’interférence de la capacité d’insuline. La sécrétion des hormones de croissance, quant à elle, est en hausse.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments