Guide complet sur la protéine de pois

Dernière mise à jour: 27.09.22

 

Dans certaines situations, le recours aux compléments alimentaires peut s’avérer nécessaire, et quand on parle de supplément, les protéines en poudre sont en première ligne. Pour les végétariens, la question est d’autant plus délicate, car il n’est pas toujours aisé de trouver une bonne source de protéine végétale à inclure dans les rations quotidiennes. Moins populaire par rapport au soja, la protéine de pois dispose de plusieurs vertus qu’il est bon de connaître, et nous en parlons justement.

 

Protéine de pois, quésaco ?

Commençons par la question des caractéristiques !

 

Les pois cassés et leur valeur nutritionnelle

La première chose qu’il faudra savoir repose sur le fait que l’élaboration de cette protéine se fait principalement avec des pois jaunes. Outre les nutriments et les acides aminés, ils procurent également une grande quantité de protéine végétale, d’où son importance dans le cadre de la pratique d’activités physiques à l’exemple de la musculation. Pour obtenir un format poudré de ce type de supplément, il faudra extraire les protéines dissimulées dans les pois cassés jaunes après que ces derniers soient préalablement séchés.

En ce qui concerne sa composition, elle est en mesure de procurer un taux de protéines compris entre 80 et 85%. Mis à part cela, elle renferme également plusieurs types de vitamines (A, D, K, E) ainsi que des fibres, des glucides et des minéraux. Mieux encore, elle contient également des acides aminés dotés de chaîne ramifiée ou BCAA, notamment : l’isoleucine, la leucine et la valine.

 

Quel profil aminogramme pour la protéine de pois ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, la protéine de pois dispose d’un apport nutritionnel enrichi en protéine et elle devance même la protéine de lait à ce niveau. Bien qu’elle ne soit pas tout à fait une source de protéine végétale complète, elle dispose tout de même de plusieurs acides aminés essentiels. Toutefois, dans son profil aminogramme, certains éléments manquent à l’appel et c’est le cas de la méthionine et de la cystine.

Par ailleurs, comme nous l’avons précédemment indiqué, des acides aminés à chaîne ramifiée rendent sa composition particulièrement intéressante et on y trouve certains acides aminés essentiels et non essentiels. Pour ce qui est de la leucine et de l’arginine, les doses sont respectivement de 9% et de 8%, ce qui est largement plus important que le taux de 3% contenu dans la whey.

 

La protéine de pois se digère-t-elle facilement ?

Si vous avez déjà eu une première expérience avec de la caséine, il faut savoir que ce type de protéine végétale se digère à peu près de la même façon. Il s’agit donc d’une digestion lente, ce qui fait de la protéine de pois un complément idéal si vous souhaitez ressentir de la satiété sur une longue période qui s’étale sur plusieurs heures. En effet, gare aux idées reçues, une digestion lente est parfois plus bénéfique que ce que l’on peut penser. Certes, les protéines à absorption rapide permettent à notre corps de mieux récupérer dans le cas où l’on vient tout juste de s’entraîner, mais le fait que les protéines se digèrent plus lentement au cours du sommeil est un excellent point.

Par ailleurs, tout comme la protéine de soja, le pois a un caractère très digeste et a un bon score avoisinant les 0,80 en termes de PDCAAS. Il s’agit d’un barème qui tient principalement compte de la concentration en acides aminés d’une quelconque protéine et qui compare par la suite cette information en considération des besoins nécessaires. En outre, la capacité du corps à métaboliser cette protéine est également évaluée par cet indicateur.

Pour qui est recommandée la protéine de pois ?

Ce qui est particulièrement plaisant avec cette protéine c’est qu’elle convient à tout le monde malgré le fait qu’il s’agit surtout d’un complément qui représente un bon plan pour les végétariens ou les végétaliens qui ont comme principe de ne pas consommer des protéines d’origines animales. Entre autres, il s’agit également d’une alternative intéressante dans le cas où vous êtes intolérant au soja ou encore au lactose.

Et si vous pratiquez régulièrement du sport et que vous souhaitez changer des protéines en poudre classique, la protéine de pois est également faite pour vous. Il importe toutefois de préciser que dans certains cas isolés, la protéine de pois peut provoquer des allergies.

 

La protéine de pois et ses bienfaits

Maintenant que nous avons fini de passer en revue la composition de la protéine de pois, nous vous proposons de partir à la découverte des bienfaits des pois cassés.

 

Le gain de masse musculaire avec une whey végétale

Ce type de supplément est généralement vu comme étant la meilleure protéine vegan pour ceux et celles qui désirent gagner en masse musculaire. En effet, en 2015, une étude a révélé que la supplémentation du régime alimentaire via des protéines de pois est à favoriser si l’on pratique des activités physiques nécessitant d’avoir de la bonne résistance étant donné que cela permet de faire des gains de masse musculaire.

En outre, si l’on parle des pois cassés et de ses bienfaits, on ne pourra pas non plus négliger sa capacité à favoriser la reconstruction des muscles suite à des efforts. Cela est principalement dû à la digestion de la protéine qui se fait lentement, car grâce à cet aspect, les acides aminés sont acheminés délicatement et durablement vers les muscles qui se reconstruisent généralement lors des périodes de repos. Pour toutes ces raisons, la consommation de cette poudre protéine vegan  est recommandée le soir afin de profiter optimalement de ses vertus au cours de la nuit. Toutefois, après avoir effectué des efforts physiques importants, il serait plus opportun d’opter pour de la protéine qui s’assimile rapidement.

 

La protéine de pois fait décupler les performances

Comme beaucoup sont curieux de découvrir qui l’emporte entre la protéine whey et les protéines de pois, une étude axée sur le sujet a été entreprise dans le but de connaître la différence d’efficience entre ces dernières. Résultat : toutes 2 se montrent particulièrement efficaces si l’on souhaite développer une meilleure force musculaire et donc bénéficier d’une performance poussée. Néanmoins, il s’agit là d’une étude préliminaire qui attend encore une validation des pairs et qui nécessite d’être complétée par d’autres travaux sur le sujet. Ceci dit, quoi qu’il en soit, ces résultats sont déjà des plus prometteurs ; car ce qui est sûr c’est que la protéine de pois est toute aussi efficace et permet de profiter d’une condition physique améliorée dans le cadre de la pratique d’une activité physique donnée.

 

Protéines végétales ou animales

Si vous ne savez toujours pas par quoi remplacer la protéine animale, la poudre protéine végétale est une alternative qui s’avère meilleure pour la santé. Par ailleurs, comme elle n’est pas riche en graisse, les personnes qui souffrent de maladie cardiovasculaire devraient penser à consommer ce type de protéine.

Dans la même foulée, opter pour la protéine de pois c’est aussi réduire sa consommation de lactose qui aggrave bien souvent la santé des os tout en créant un climat propice à l’ostéoporose. Et comme vous le savez surement, les protéines de types végétales ne se composent ni de lait ni de produits laitiers, ce qui vous permettra de maintenir un bon état de santé osseux.

Une glycémie sous contrôle pour une santé de fer

Pour commencer, il faut savoir que l’indice glycémique du petit pois n’équivaut pas à celle d’une protéine de pois. Bien qu’il s’agisse dans tous les cas de légumineuses, la composition en glucides demeure différente. Pour mettre de la lumière sur le sujet, l’université de Cambridge a sorti une étude qui, en gros, a indiqué que la protéine de pois a un indice glycémique moins important. En ce sens, mis à part le fait qu’elle représente une source de protéine saine, c’est également une excellente source de glucide, surtout si vous faites du sport. D’un côté, cela représente aussi une bonne nouvelle pour les diabétiques, car sa consommation n’engendre qu’un léger pic de glycémie.

 

Les points avantageux et désavantageux de la protéine de pois

Après avoir fait le tour des bienfaits, nous vous proposons maintenant de découvrir les avantages, mais aussi les inconvénients de ce type de protéine.

 

La protéine de pois et ses avantages

Comme nous l’avons indiqué un peu plus haut, cette protéine végétale se compose de plusieurs acides aminés essentiels, et parmi ceux-là, on retrouve les acides aminés à chaîne ramifiée, mais nous n’allons plus nous attarder sur les bcaa et ses bienfaits.

La protéine de pois présente également l’avantage de contenir près de 85% de protéine, ce qui est tout de même un taux assez conséquent s’il fallait élaborer un comparatif du produit avec d’autres sources protéiniques, notamment celles animales.

Par ailleurs, vu son assimilation qui se fait de manière progressive, sa consommation dans la soirée permettra à vos muscles de se reconstruire. À ce titre, comme les protéines vont se diffuser lentement, la reconstruction cellulaire se verra optimisée.

 

La protéine de pois et ses inconvénients

Tout comme le pois chiche et son inconvénient, on reproche principalement aux protéines de pois l’absence de certains acides aminés, et principalement le manque de méthionine. En effet, la valeur nutritionnelle des pois cassés amène souvent à penser qu’il s’agit d’une protéine végétale complète, mais ce n’est pas le cas. Toutefois, on peut dire que cet inconvénient pèse moins lourd sur la balance et les avantages l’emportent sur l’ensemble étant donné que les acides aminés qui manquent à l’appel sont également contenus dans d‘autres types d’aliments que nous avons l’habitude de consommer régulièrement. Vu sous cet angle, il paraît logique de privilégier d’autres sources de protéines et de ne pas se contenter d’une seule. Mais il importe aussi de penser à prendre un supplément de vitamine A.

Un autre inconvénient que l’on pourra également citer repose sur le goût. Eh oui, si vous prenez le temps de vous informer sur la protéine de pois et les avis, vous remarquerez que beaucoup se plaignent de son goût désagréable une fois en bouche. Néanmoins, il semblerait qu’avec le temps, ce souci se règle facilement, car on s’y habitue assez vite. Par ailleurs, si vous avez vraiment beaucoup de mal à vous y faire, il est tout à fait possible d’incorporer une poudre aromatisée à l’ensemble ou encore de la consommer avec du jus de fruits.

Et pour clore ce pavé sur les inconvénients, on soulève également la question des saponines. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, sachez que ces dernières représentent des anti-nutriments qui se retrouvent malheureusement dans la grande majorité des légumineuses. Leur présence n’est pas des plus bénéfiques, car plusieurs études ont révélé qu’elles impactent considérablement sur la perméabilité des intestins tout en perturbant la barrière de ces derniers.

La question des effets secondaires

Dans le cas où vous souhaitez mieux vous informer sur les protéines de pois et le danger que vous encourez dans le cadre d’une consommation, sachez qu’il n’y a aucune contre-indication essentielle à ce sujet. Toutefois, l’apparition d’allergie n’est pas à écarter, surtout si vous présentez déjà une allergie au pois chiche.  La bonne nouvelle c’est qu’il y a très peu de terrains allergiques à la protéine de pois.

Sur un autre versant, comme aucune substance responsable de ballonnements ne se retrouve dans l’isolat de la protéine de pois, il n’y a aucune raison de s’en faire sur les effets indésirables du produit en termes de confort intestinal.

 

Le choix du produit

Nous ne vous l’apprenons plus, quand on parle d’un produit végétal issu d’une agriculture, le mieux serait toujours de privilégier les déclinaisons qui ne contiennent ni de produits chimiques ni de métaux lourds. Il est également intéressant et plus bénéfique pour vous de vous assurer que les pois ont poussé sur un terrain sain. Pour toutes ces raisons, le meilleur choix qui s’offre à vous reste la protéine de pois bio dotée d’une certification en bonne et due forme.

Toujours dans l’optique de trouver la meilleure protéine vegan, il vous faudra garder à la tête que tous les produits ne se valent pas toujours. En ce sens, pour dépenser intelligemment votre argent, fiez-vous toujours aux étiquettes de l’article et idéalement, effectuez vos achats auprès de vendeurs de confiance.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES