Les bienfaits de la vitamine E pour le corps

Dernière mise à jour: 22.09.21

 

Le corps a besoin de nombreux nutriments pour rester en bonne santé. La vitamine E en fait partie. Non seulement elle permet de combattre de nombreuses maladies, mais elle apaise également les douleurs liées à la menstruation. Voyons à travers cet article toute la vérité concernant la vitamine E.

 

Découverte et origine de la vitamine E

La vitamine E se démarque par sa propriété antioxydante. Elle garantit notamment le bon fonctionnement de nombreuses cellules de l’organisme. Elle a été découverte par l’embryologiste dénommé Herbert McLean Evans en 1922. Tout a commencé lors de son expérience sur les rats à l’université de Californie, plus précisément à Berkeley. Il a réalisé durant un essai que les rats femelles ont besoin d’un composé associé aux graisses pour fabriquer un fœtus viable malgré un régime pauvre en lipide administré au préalable.

Deux ans plus tard, Benett Sure a mis en place des études à l’université d’Arkansas qui lui a permis de comprendre que la stérilité des rats mâles a été occasionnée par un élément soustrait de son alimentation. Il lui a attribué le nom Vitamine E. Ce n’est qu’en 1963 que Herbert McLean Evans a utilisé l’huile de germe de blé pour extraire efficacement la vitamine E. Cette dernière n’a été prouvée comme un composé indispensable pour le corps humain que 30 ans après.

 

Comment se présente la carence en vitamine E ?

Les vitamines E jouent un rôle important dans l’organisme. La carence en vitamine E est souvent occasionnée par une teneur alimentaire insuffisante que l’on rencontre dans les pays en développement. Elle est également causée par un déficit d’absorption ou un problème du métabolisme des lipides dans les pays développés. Généralement, elle se traduit sous la forme de troubles musculaires ou nerveux. Un détail qui peut entraîner une fausse coordination au niveau des mouvements.

La carence peut aussi provoquer des maladies coronariennes ou cardiovasculaires en cas de faible teneur du nutriment dans le sang. À noter qu’elle peut se présenter par une anémie hémolytique chez les jeunes enfants et les bébés nés prématurément.

Gros plan sur les aliments riches en vitamine E

Pour bénéficier de la vitamine E et ses bienfaits, vous devez modifier votre alimentation. Mais où trouver de la vitamine e ? Étant donné qu’il s’agit d’un nutriment lié aux graisses, cela signifie qu’il est très présent dans les aliments gras d’origine végétale. Pour cela, on vous conseille de miser sur ceux qui possèdent un apport élevé en acides gras polyinsaturés comme les huiles végétales, les noix, les fruits oléagineux et les graines. Vous pouvez donc utiliser de l’huile de tournesol avec une teneur de 75 mg/100 g, de l’huile d’olive, de l’huile de noisette ainsi que de l’huile de colza. Pensez également à insérer des amandes, des pignons, des noix, des olives et des avocats dans votre menu.

En guise de dessert, il serait mieux de privilégier la mûre, le kiwi ou la pêche selon vos préférences. Enfin, sachez que les poissons gras et les coquillages sont très riches en vitamine E. Pour profiter de ses avantages, veillez à bien sélectionner un aliment riche en vitamine E, à savoir les bigorneaux et les moules. Les saumons, les sardines et les maquereaux sont aussi très recommandés.

 

Tour d’horizon sur ses bienfaits

 – ­Augmente l’immunité

En consommant de la vitamine E naturelle, vous profiterez des avantages de cette dernière sur votre organisme. Selon les études des professionnels de la santé, elle contribue à la stimulation de l’immunité chez les personnes âgées. Pour cela, il suffit de prendre une quantité de 100 mg/jour, et le tour est joué !

 – ­Propriété antioxydante

La vitamine E et ses bienfaits sont liés à sa capacité de combattre efficacement le stress. Elle peut également bloquer les effets néfastes des radicaux libres. Pour qu’elle puisse compléter son rôle, il serait mieux de la combiner avec de la vitamine C, du bêta-carotène et du sélénium.

 – ­Prévient le cancer

Bien que certaines études ne confirment pas cela, d’autres montreraient que la vitamine E pourrait réduire les risques de cancer.

 – ­Améliore la santé du cœur

Si vous privilégiez la consommation d’une source de vitamine E, votre cœur sera en meilleure santé. La raison ? Cette substance favorise la protection des lipides qui constituent les membranes des cellules de votre corps. Elle permet également d’éviter l’agglomération des plaquettes sanguines.

 – ­Vertus sur le plan cosmétique

Comment agit la vitamine E sur la peau ? Ce nutriment apporte un aspect plus lisse et doux à cette dernière. Il permet aussi de l’hydrater abondamment et d’améliorer sa protection contre les différentes agressions extérieures.

Quelle est la liaison entre la vitamine E et les cheveux ? Cette substance est très recommandée sur les cheveux abîmés. La raison ? Elle leur donne de la force et favorise par la même occasion leur croissance.

 

Quels sont ses effets secondaires ?

Malgré les différents points sur la vitamine E et ses bienfaits indiqués précédemment, cette substance peut aussi avoir des effets secondaires à cause de ses effets anticoagulants. En d’autres termes, la supplémentation en Vitamine E est déconseillée pour les individus qui suivent des traitements fluidifiants.

Des études le confirment. Celles-ci montrent en effet que la prise de vitamine E en gélule ou sous une autre forme au-delà de 500 mg/j occasionnerait une augmentation de la pression artérielle. Aussi, elle n’est pas recommandée pour ceux qui présentent des risques élevés aux accidents vasculaires cérébraux. Veillez à respecter la dose quotidienne de ce nutriment afin de réduire les problèmes de fatigue ou encore de troubles émotionnels.

 

Quid de la posologie

Si vous avez besoin d’un supplément à part la vitamine E et les aliments, pensez à respecter le dosage recommandé par les professionnels de la santé. Si vous souhaitez régler vos troubles menstruels, 200 UI à 500 UI par jour pendant une durée de 5 jours suffisent amplement. Veillez à ne pas dépasser les 15 mg/jour (soit 22,5 UI) pour bénéficier de ses bienfaits. Si vous voulez profiter de son effet antioxydant, prenez 65 mg soit 100 UI au minimum. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES