Les meilleurs laxatifs naturels en cas de constipation

Dernière mise à jour: 03.12.22

 

Jeune ou moins jeune, la constipation nous mène généralement la vie dure : on a une sensation de gêne permanente, sans parler des douleurs ressenties. Pour en finir avec cette situation handicapante qui peut s’étendre sur plusieurs jours, il est toujours bon d’avoir un laxatif dans sa boîte à pharmacie. Et bien mieux, pourquoi ne pas opter pour des solutions naturelles ? Eh oui, mère nature nous gâte à ce niveau, car d’innombrables plantes sont dotées de pouvoir laxatif. Les voici !

 

Précautions

Avant de jeter votre dévolu sur un laxatif, il y a une règle de base à considérer, surtout si vous optez pour une plante pour lutter contre la constipation. En effet, comme cette dernière est généralement pourvue de principes actifs, il convient de bien savoir doser la quantité utilisée pour éviter que les choses se retournent contre vous. Outre le fait qu’un mauvais dosage puisse nuire à l’organisme, l’apparition d’allergies n’est pas aussi à écarter. 

C’est d’ailleurs pour ces raisons que nous vous recommandons de toujours prendre l’avis d’un professionnel du domaine avant de sauter le pas. Un phytothérapeute vous sera d’un très bon conseil dans le cas où vous souhaitez vous lancer dans un traitement à base d’aliments laxatifs naturels ou d’infusions de plantes.

 

La bourdaine, une plante à privilégier en cas de constipation occasionnelle

Être constipé n’est pas la plus agréable des expériences si bien que l’on se promet, après ce méchant épisode, de trouver l’ultime remède contre la constipation. La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas toujours à recourir à un médicament pour constipation. À la place, pourquoi ne pas opter pour de la bourdaine qui est un laxatif naturel que l’on peut rencontrer un peu partout dans les zones forestières humides de l’Europe. 

Toutefois, il faut savoir qu’ici, on ne fait pas réellement référence à la plante, mais à son écorce séchée. En effet, cette dernière est à même de provoquer des stimuli au niveau des tissus musculaires de l’intestin dans le but de permettre une arrivée facile des selles dans le côlon. En outre, c’est également un laxatif puissant de par le fait qu’elle joue un rôle hydratant, ce qui permet aux selles qui ont séché dans le côlon d’être plus imbibées pour une expulsion facile.

Préparation et posologie

Voici ce que vous devez savoir si vous vous demandez que faire quand on est constipé.  Tout d’abord, assurez-vous d’avoir près de 5 g de bourdaine sur vous. Vous allez ensuite mettre l’écorce dans une casserole avant de venir ajouter 200 ml d’eau. Mettez le tout sur le feu jusqu’à ébullition. Une fois que l’eau bout, laissez mijoter une dizaine de minutes encore puis retirez l’infusion du feu afin de la laisser reposer pour 2 h de temps encore. Cela fait, il est conseillé de boire une tasse avant de vous mettre à table.

 

Mise en garde

Ce laxatif naturel ne convient aucunement à un enfant. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de poursuivre le traitement au-delà de 10 jours.

 

Le séné contre la constipation occasionnelle

Appelé également cassia angustifolia, le séné est une plante qui trouve son origine en Inde. Elle est particulièrement réputée pour le caractère hautement laxatif des feuilles qui la composent. En effet, ces dernières participent à l’accélération du transit intestinal et ont la vertu de rendre les mouvements péristaltiques plus dynamiques. Par ailleurs, grâce à cette plante, les selles sont bien hydratées ce qui permet de bénéficier d’une meilleure défécation. Pour toutes ces raisons, c’est l’allié idéal dans le cas où vous traversez une constipation occasionnelle.

 

Préparation et posologie

Dans la plupart des cas, le séné est préparé de manière à obtenir une tisane. Pour concocter la vôtre, vous aurez besoin d’avoir 2 g de fruits de séné (ce qui équivaut à 2 cuillères à café) et de l’eau d’une quantité de 200 ml. Par la suite, portez l’eau à ébullition et incorporez dans cette dernière les 2 g de fruits. Laissez bouillir le tout pour 10 minutes encore puis éteignez le feu. Si vous le souhaitez, vous pouvez filtrer le breuvage.

Pour plus d’efficacité, le mieux est de boire la tisane dans la soirée, étant donné que les premiers effets de la tisane se ressentent 10 h après qu’elle ait été absorbée.

Mise en garde

Au même titre que la bourdaine, ce traitement n’est pas aussi recommandé pour un enfant. En outre, le traitement ne doit pas durer plus de 10 jours.

 

Autres déclinaisons

Il arrive également que le séné soit sous forme de gélules de poudre totale. Cela arrive suite au procédé de cryobroyage qui offre la possibilité de maintenir tous les principes actifs que détiennent les feuilles. Pour cela, il faudra réduire les feuilles après les avoir séchées via un broyage à froid qui se fait sous azote à -196 °C.

 

La constipation chronique et les graines de lin

Ce n’est plus un secret, le Linum usitatissimum ou le lin offre une multitude d’avantages à celui qui le consomme, notamment une baisse du taux de cholestérol ou encore un soulagement des symptômes liés à la ménopause. En outre, les graines qui sont issues du lin renferment aussi plusieurs vertus, car elles sont à même de stimuler le transit intestinal tout en participant à l’hydratation des selles, de manière à ce que les matières fécales soient aisément évacuées.

En outre, ces dernières sont riches en oméga 3, ce qui est idéal pour garder les cellules de l’organisme en bon état. D’ailleurs, il importe de préciser que la commission E1 confirme les actions bienfaisantes du lin en cas de constipation chronique. Il existe aussi un produit dérivé de la plante : l’huile de lin. Cette dernière est recommandée pour prendre soin de la peau.

 

Préparation et posologie

Pour concocter un laxatif rapide, la première étape consiste à réduire vos graines en poudre. Une fois que c’est fait, vous aurez tout simplement à mélanger une cuillère à café moulu avec de l’eau et vous aurez votre potion magique contre la constipation.

La prise peut, par la suite, se faire jusqu’à 3 fois par jour si vous êtes atteint de constipation chronique. Par ailleurs, pour une meilleure efficacité, il est recommandé de boire une quantité d’eau importante.

Mise en garde

Lorsque l’on suit un traitement à base de graines de lin, il est fortement conseillé de boire beaucoup d’eau pour réduire le risque d’apparition d’effets indésirables notables.

Par ailleurs, il est important d’éviter tout surdosage, car cela pourrait engendrer des gênes intestinales vu sa grande richesse en fibres. Vous pourrez ainsi avoir de la diarrhée, des flatulences, des nausées ou encore des ballonnements.

 

La rhubarbe, un aliment laxatif en cas de constipation occasionnelle

De son nom scientifique rheum officinale, la rhubarbe améliore la manière dont l’estomac fonctionne tout en dynamisant les divers processus liés au transit intestinal. Pour ces raisons, il s’agit d’un laxatif naturel très prisé lorsqu’on fait face à une constipation occasionnelle et elle agit principalement au niveau du gros intestin.

 

Préparation et posologie

La préparation d’une tisane de rhubarbe est un réel jeu d’enfant. Pour ce faire, passez tout d’abord en pharmacie pour vous procurer 1,5 g de racines séchées de rhubarbe concassées. Portez 200 ml d’eau à ébullition avant de venir y disposer les racines. Pour que le liquide s’imprègne des propriétés laxatives de la rhubarbe, il faudra miser sur une macération de 10 minutes et la boucle est bouclée.

Avant de vous mettre au lit, pensez à boire une tasse de tisane.

 

Mise en garde

Pour un enfant de moins de 10 ans ou une femme enceinte, le mieux serait de trouver une autre alternative, car cette concoction ne convient pas à ces 2 catégories de personne.

Soulager la constipation occasionnelle avec de l’Aloe vera

Outre son allure esthétique qui est très appréciée dans le home design, l’Aloe vera ou l’Aloès est également une plante aux mille et une vertus. En effet, pour trouver du soulagement lors de vos épisodes de constipations occasionnelles, pensez à vous procurer cette plante. Ses feuilles se composent de substances actives qui permettent de profiter de ses propriétés laxatives et émollientes. Au niveau de la feuille, on retrouve généralement du latex à qui elle doit particulièrement son caractère laxatif. Ses propriétés ont été unanimement reconnues par la commission E1 ainsi que l’Organisation mondiale de la santé.

 

Préparation et posologie

Le latex doit être pris en usage interne en cours de soirée, tout juste avant le coucher.

 

Mise en garde

L’usage systématique du latex est déconseillé. En ce sens, le recours à l’Aloe vera ne devrait se faire que dans le cadre d’une constipation occasionnelle.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES