La lécithine de soja et son utilisation comme additif alimentaire

Dernière mise à jour: 22.09.21

 

Elle apparaît dans le top 10 des produits les plus utilisés par l’industrie agroalimentaire. Bien que peu connue des consommateurs, la lécithine de soja est présente à faible quantité dans le chocolat, les gâteaux ou encore les crèmes glacées. Mais de quoi s’agit-il précisément et existe-t-il des risques à sa consommation ? Nous vous répondrons dans les prochains paragraphes.

 

La lécithine de soja : c’est quoi ?

La lécithine de soja est obtenue par une simple pression à froid des fèves de soja, dont on tire l’huile de soja et la lécithine. On la retrouve naturellement dans le corps, mais elle est aussi utilisée dans l’élaboration de médicaments, et dans certains aliments industriels. Mais pour bien comprendre son usage, il faut d’abord passer par la lécithine et sa définition. Il s’agit d’une substance que l’on trouve naturellement dans les cellules du cerveau. 

À ses débuts, elle fut obtenue à partir de jaunes d’œufs. C’est bien plus que tard que les chercheurs découvrent que la substance est aussi présente dans de nombreuses plantes dont les fruits secs et les oléagineux incluant donc le soja ou les arachides. Grâce à sa structure chimique bipolaire, la lécithine de soja est très utilisée aujourd’hui pour ses propriétés émulsifiantes. En termes médicaux, elle démontre également plusieurs bienfaits intéressants.

La lécithine de soja : bon ou mauvais pour la santé ?

Cette substance est beaucoup plus avantageuse que dangereuse pour la santé. Parmi ses propriétés de base, elle protège l’estomac des acides et des substances potentiellement dangereuses dans les médicaments ingérés. Plus encore, la lécithine de soja limite le mauvais cholestérol et prévient le surplus de gras. Toujours dans ce même contexte, elle régule le taux de cholestérol et prévient la formation de plaques d’athérome. Par conséquent, elle agit également dans la prévention de pathologies cardiovasculaires.

En outre, étant source de choline, cette substance peut aussi servir de complément de traitement dans certains troubles neurologiques tels que la bipolarité ou encore la maladie d’Alzheimer. De même qu’elle favorise le bon fonctionnement du cœur et du cerveau. Pour être encore plus complète dans ses bienfaits, elle est souvent mélangée avec d’autres substances telles que l’huile de foie de morue, dans les compléments alimentaires.

 

La lécithine de soja : les contre-indications

Pour l’heure, la lécithine de soja bio n’existe pas. Ce qui sous-entend que les compléments que vous trouverez peuvent contenir des pesticides et des solvants. À dose modérée toutefois, les études rapportent que la substance ne présente aucun risque pour la santé. En tant que supplément, il est important de ne pas dépasser les 3.5 gr par jour, pour éviter tous risques de toxicité. Sous forme de granules, elles peuvent être saupoudrées sur les aliments à raison de 3 cuillères à café par jour. Dans le cas contraire, les effets secondaires du soja impliquent des maux de tête et des évanouissements.

Et bien que la substance ne contient que très peu de protéines de soja, il reste déconseillé de la donner à un enfant présentant des risques d’allergie.  

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES