Attention aux aliments qui affaiblissent notre système immunitaire

Dernière mise à jour: 06.12.21

 

On parle souvent de ces aliments et de ces régimes alimentaires riches en minéraux et en vitamines, capables de renforcer notre système immunitaire. Mais on ne parlera jamais assez de ces « malbouffes » que nous avons tendance à consommer et qui, pourtant, nuisent à notre santé. Il est important de se rappeler que l’affaiblissement du système immunitaire nous rend vulnérables aux inflammations, aux allergies et aux maladies. Alors, quels sont ces aliments à éviter ? Comment faire pour renforcer son organisme ? Focus.

 

Les symptômes qui témoignent d’un système immunitaire faible

Les ennemis de notre immunité nous entourent et font partie de notre quotidien. Mais peu d’entre nous en ont conscience. Ils se trouvent dans l’air, dans notre hygiène de vie et surtout, dans nos assiettes. Plusieurs symptômes peuvent témoigner de cette faiblesse du métabolisme. En tête de liste se trouve la vulnérabilité face aux diverses maladies. Si vous tombez régulièrement malade et que vous êtes sujet aux rhumes, à une angine, une gastro ou une otite, sachez que votre métabolisme est mal équilibré. Il en va de même si vous êtes sujets aux mycoses, aux allergies et surtout, à la fatigue.

Que se passe-t-il lorsque le système immunitaire ne fonctionne plus correctement ?

Sachez avant toute chose que le système immunitaire forme en quelque sorte un bouclier contre les bactéries et les virus. Mais lorsqu’il s’affaiblit, notre métabolisme n’est plus en mesure de résister face aux agressions extérieures. En ce sens, nous sommes exposés aux risques de contracter des maladies et des infections. Faire le plein de vitamines – en consommant de la vitamine C liposomale – de minéraux et d’acides polyinsaturés permet de rééquilibrer le métabolisme et permet au corps de bénéficier de plus de résistance. Mais il est tout aussi essentiel d’apporter plus de lumière sur les aliments et les régimes alimentaires qui risquent d’affaiblir notre métabolisme.

 

6 aliments à éviter pour un système immunitaire sain

Comment renforcer son système immunitaire ? Voici 5 conseils que vous devrez retenir pour assurer le bon fonctionnement de votre métabolisme.

 – Le café, un bon stimulant, mais un ennemi du sommeil

Du café, oui. Nous savons tous qu’une tasse de café le matin et après le déjeuner peut nous aider à faire le plein d’énergie et à affronter notre journée. D’ailleurs, des études qui ont été menées à l’université fédérale de Santa Maria, au Brésil, ont démontré que les récepteurs CB2 étaient activés lorsque nous consommant de la caféine. À noter que les récepteurs CB2 font partie du système endocannabinoïde du cerveau et ne réagissent que face au THC et au CBD. Mais apparemment, les CB2 peuvent aussi être stimulés par les extraits de café. Et comme ils sont responsables de la neutralisation des inflammations et des douleurs chroniques, ils sont en mesure de garantir notre bien-être.

Mais même si le café peut nous faire du bien, il risque aussi de causer notre perte. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il peut nuire à la qualité de notre sommeil. Étant un stimulant puissant, il booste votre énergie et nous empêche de somnoler. Mais l’excès peut très vite causer une insomnie, ce qui va se traduire par une baisse importante de la capacité des anticorps à neutraliser les virus et les bactéries.

Notez également que la surconsommation de café peut entraîner une défaillance au niveau des reins. Ils ne seront plus en mesure de filtrer les toxines de l’organisme. En conséquence, les risques d’être exposés à une insuffisance rénale sont très élevés.

 

 – Une alimentation riche en sel nuit au bien-être

Il faut avouer que beaucoup n’apprécient pas le goût des repas fades. Ils n’ont aucune saveur et sont difficiles à avaler. Raison qui nous pousse à y ajouter une, deux, trois, ou même quatre pincées de sel. Mais même si le sel est en mesure de rehausser la saveur d’un plat, il peut nuire à notre bien-être. D’après une expérience réalisée en laboratoire sur des souris, consommée, plus de 6 g de sel par jour augmenterait les risques de déficiences immunitaires. Alors, quitte à être en pleine forme, il vaut mieux ne jamais dépasser les 5 g recommandés par jour. Moins serait encore mieux !

 

 – Le sucre rend vulnérable aux bactéries

Oui, le fait d’ingérer trop de sucres peut vous rendre vulnérable face aux bactéries et aux virus. Selon l’American Journal of Clinical Nutrition, ingérer près de 100 g de sucre au réveil va se manifester par une baisse de la performance des cellules immunitaires. Ces effets vont se faire ressentir pendant plus de 5 h et durant ce laps de temps, vous serez en proie aux bactéries et aux virus. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devrez bannir les petits plaisirs sucrés. La seule chose à éviter est la surconsommation de sucre surtout pendant les heures qui précèdent l’heure du coucher.

 

 – Les graisses saturées, de mauvais gras à bannir

Vous l’ignorez peut-être, mais il existe ce qu’on appelle bon gras et mauvais gras ou graisses saturées. Ces graisses saturées qui ternissent l’équilibre de notre système immunitaire sont issues des produits provenant des animaux. En ce sens, on parle de charcuterie, de viande, de beurre, de lait, de crème fraîche et de jaune d’œuf. Tous ces produits entraînent des effets pro-inflammatoires, ce qui va se traduire par des risques élevés de cancer. Alors, pour éviter ce genre de situation, il faudra éviter de consommer trop de graisses saturées. Le mieux est de se limiter à 150 g de charcuterie par semaine et à 1 ou 2 portions de viande au quotidien.

 – Les plats industriels, une mauvaise habitude à oublier

Des plats surgelés, des burgers, des pâtes autant de plats industriels que nous consommons au quotidien lorsque nous n’avons plus le temps de nous mettre au fourneau. Mais vous le savez certainement. Ces derniers contiennent un taux assez élevé de sel, de sucre et de graisses saturées. En somme, ils entraînent la faiblesse du système immunitaire.

 

 – Les solutions pour rebooster la défense immunitaire

Pour garder votre système immunitaire en équilibre, il faut avant tout avoir une bonne hygiène de vie, respecter les heures de sommeil et privilégier une alimentation saine et variée. En ce sens, évitez l’excès de sucre, de sel, de café, de graisses saturées et d’alcool. En plus de limiter les aliments qui affaiblissent votre système immunitaire, il s’avère bénéfique de prendre des compléments qui boostent l’immunité. Si vous cherchez les meilleurs compléments alimentaires que le marché puisse vous proposer, et fabriqués en France, la gamme de compléments Nutrivita est devenue pour beaucoup une référence digne de confiance qui répond aux besoins les plus variés. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES