11 causes d’une prise de poids rapide

Dernière mise à jour: 25.01.21

 

Qui n’a jamais tenté de garder la ligne pour avoir une silhouette affinée ? Régime, sport, alimentation équilibrée, vous avez tout fait. Pourtant, malgré tous vos efforts, les kilos persistent. Au pire, ils se multiplient. Mais quelles sont les causes qui peuvent expliquer cette prise de poids rapide ? Vous allez finalement pouvoir y voir plus clair en poursuivant votre lecture.

 

1. Les principaux facteurs d’une prise de poids rapide

Avant d’entrer plus en détails au sujet de la prise de poids sans raison, il est avant tout de mise d’explorer les causes les plus probantes qui peuvent expliquer ce phénomène. La prise de poids rapide peut avant tout être expliquée par une alimentation malsaine et peu équilibrée. Et généralement, ce sont les personnes qui ont pour habitude de manger dans des fast-foods qui souffrent le plus d’obésité. A cela vient s’ajouter un déficit d’exercices physiques. Voilà la raison pour laquelle il est conseillé de se mettre au sport, ne serait-ce que trente minutes de marche par jour pour éviter de grossir rapidement.

En revanche, si vous faites attention à ce que vous mangez mais que vous êtes sujet à une prise de poids soudaine, il peut s’agir d’un problème de santé. Un dérèglement hormonal, une maladie, un problème de rétention d’eau, autant de facteurs peuvent être à l’origine d’une prise de poids inexpliquée.

2. Prise de poids chez la femme : la préménopause

La préménopause, aucune femme ne sera épargnée par cette période. Elle peut durer plusieurs mois ou quelques années et peut apparaître au début de la quarantaine. La préménopause, comme vous l’aurez compris, est une phase qui précède la ménopause. Mais bien que le corps de la gent féminine subisse un dérèglement hormonal, elle reste féconde et pourra toujours tomber enceinte. 

Ce sera la ménopause qui marquera la fin de cette fécondité. La préménopause se manifeste généralement par une bouffée de chaleur accompagnée de sauts d’humeur. Mais les choses ne s’arrêtent pas là. Ce changement du corps peut tout aussi bien entraîner une chute importante du taux d’œstrogènes ainsi que du taux de progestérone. La baisse de ces hormones va par la suite entraîner des troubles et parmi les plus fréquents se trouvent : la prise de poids.

 

3. La grossesse 

Prendre du poids rapidement peut aussi s’expliquer par le fait que vous soyez enceinte. Dans cette lancée, sachez que la grossesse, même à ses débuts, peut entraîner de nombreux changements vis-à-vis de votre physique. Et la prise de poids en fait partie. Lors du premier trimestre, cette prise de poids est une bonne chose pour vous. Etant donné que votre corps aura besoin de suffisamment de graisse pour garantir la croissance du fœtus. Il est également important de savoir que jusqu’au terme de sa grossesse, une femme peut gagner près de 20 kg. 

La raison est que le métabolisme ne se limite pas uniquement à assurer la croissance du bébé. Il se prépare également à l’allaitement et a besoin de graisse pour produire du colostrum. Dans l’optique où vous êtes enceinte mais que vous constatez une perte de poids inexpliquée, il n’y a pas de raison de s’alarmer. Bien que ce genre de situation soit rare, elle peut tout aussi bien arriver.

 

4. L’Hypothyroïdie

Vous avez certainement déjà entendu parler de l’hypothyroïdie, une maladie causée par la déficience de l’hormone thyroïdienne. Elle est provoquée par la baisse du niveau des hormones produites par la glande thyroïdienne. A savoir que cette dernière a pour fonction de contrôler le  métabolisme du corps. Ce trouble peut ainsi impacter de façon négative les différentes fonctions de l’organisme. 

En conséquence, le corps s’affaiblit et stocke plus de calories, d’où la prise de poids chez l’homme. Les femmes peuvent tout aussi bien être concernées par cette maladie et il est tout aussi important de noter que le processus peut se produire sur plusieurs années. Les symptômes apparaissent progressivement et la prise de poids rapide s’affiche en tête de liste. Elle sera ensuite suivie d’une fatigue chronique, d’une sensibilité au froid, d’une douleur généralisée, d’une dépression, d’une constipation et d’un dessèchement cutané.

5. Le manque de sommeil

Vous êtes sujet à un surpoids inexpliqué ? Avez-vous pensé à vos habitudes nocturnes ? Fatigue, prise de poids, douleurs musculaires, ce sont tous des symptômes liés à un manque de sommeil. A cet égard, sachez qu’un manque de sommeil chronique peut avoir de graves répercussions sur votre bien-être. 

Le dérèglement hormonal et la  prise de poids n’en sont qu’une infime partie. Lorsque vous ne dormez pas au moins 7 h par jour, la capacité de vos cellules adipeuses à réagir à l’insuline va diminuer de près de 30%. En conséquence, vous allez risquer de souffrir de diabète de type 2. A cela peut s’ajouter une perte de mémoire progressive, des sauts d’humeurs ou encore des troubles bipolaires.

 

6. Stress et prise de poids 

Fatigue et prise de poids peuvent également être liées à un stress. Sachez que si tout au long de la journée vous êtes exposé en permanence à une pression psychologique, cela va influencer votre taux de cortisol. Le cortisol n’est autre que l’hormone du stress étant donné qu’elle est la première à être libérée par le métabolisme lorsque le cerveau est sous pression. 

En conséquence, cette hormone va provoquer un réel besoin de se nourrir pour ensuite accumuler la graisse au niveau de l’abdomen. D’où la raison qui explique pourquoi une personne en situation de stress constant a tendance à grossir vite. La bonne nouvelle, c’est qu’il est facile de reprendre le contrôle sur le taux de cortisol en croissance. Il suffit de bien manger, bien dormir, pratiquer une activité physique régulière et se lancer dans la méditation pour chasser les ondes négatives. Pourquoi ne pas se mettre à jouer du Kalimba ? Le son mélodieux de cet instrument vous apaisera facilement.

7. La prise de médicament

Grossir sans manger des aliments riches en matière grasse, c’est possible si vous êtes sous traitement médicamenteux. La raison est que certains comprimés ont pour effets secondaires d’optimiser la prise de poids. Parmi les traitements liés à cet effet se trouvent les antidépresseurs, les médicaments contre l’épilepsie, les antipsychotiques ainsi que les traitements pour le diabète.

Pour y remédier, il serait préférable de demander à votre médecin traitant de vous fournir des traitements adaptés et qui ne risquent pas d’augmenter le sentiment de faim. Autrement, vous pouvez aussi prendre, en même temps que vos médicaments, des aliments coupe-faim pour ne citer que les biscottes et d’autres produits céréaliers.

 

8. La mise en place d’un régime intensif

Oui, il est vrai que les régimes minceur favorisent la perte du poids. Accompagnés d’une séance de sport intensive deux à trois fois par semaine, les résultats sont palpables dès les premiers mois. Mais ce qu’il faut savoir avec les régimes trop restrictifs, c’est qu’une fois que le diet est terminé, les kilos reviennent et se multiplient.  Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une réaction naturelle du corps. Les semaines de privation qui se sont succédé ont fini par dérégler votre organisme. 

En conséquence, dès que vous commencez à vous réalimenter correctement, votre métabolisme va réagir instantanément. A cet effet, vous risquez de reprendre rapidement plus de poids que vous en avez perdu.

 

9. Les faux aliments minceurs

Face à la situation actuelle où la plupart des femmes cherchent absolument à perdre leurs kilos en trop, les rayons des supermarchés sont submergés par des produits allégés. Mais il est important de savoir que ces « produits light » ne sont pas du tout faits pour éliminer les excès de graisses ni optimiser le sentiment de satiété. Ce sont de faux aliments minceurs composés d’un taux de sucre et d’un taux de sel assez importants. Et bien qu’ils ne disposent que d’un très faible taux de matières grasses, ils sont quand même riches en calories.

10. La sédentarité

Bureaucrate, enseignant, secrétaire, étudiant, nous passons tous la plupart de notre temps assis dans un bureau. Voilà la raison pour laquelle la position assise est la posture par défaut du corps humain. Pourtant, ce mode de vie sédentaire n’est pas bon pour notre santé et notre bien-être. D’ailleurs, il peut être à l’origine d’une prise de poids massive. Le corps ne bouge plus comme il se doit et ne dépense que très peu d’énergie. Ce qui signifie que moins il dépense de l’énergie, plus il va accumuler des calories. Et lorsque les calories ne sont pas dépensées, elles deviennent de la graisse. 

 

11. L’arrêt du tabac

Certes, l’arrêt du tabac est une bonne résolution. Votre métabolisme sera complètement assaini de toutes les substances toxiques qu’il a accumulées pendant ces longues années. Mais si l’arrêt de la consommation du tabac a permis à vos poumons de respirer à nouveau, votre estomac ne risque pas de coopérer. La raison est que la nicotine qui avait pour fonction de diminuer votre appétit ne sera plus là pour stimuler votre cerveau. Ainsi, vous allez tout le temps ressentir un besoin de grignoter pour remplacer le geste de fumer. Le mieux, pour compenser ce manque, est de trouver une occupation.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments