Les bienfaits de lactobacillus rhamnosus pour la digestion

Dernière mise à jour: 23.06.21

 

La probiotique Lactobacillus Rhamnosus est une souche microbiotique que l’on trouve dans la flore intestinale. Utilisés comme compléments alimentaires, les probiotiques régulent le système digestif et soutiennent le système immunitaire. Retrouvez dans cet article les grandes lignes concernant le Lactobacillus Rhamnosus pour profiter pleinement des bienfaits des suppléments probiotiques.

 

Lactobacillus rhamnosus : définition

Faisant partie du groupe des Lactobacillaceae, le Lactobacillus rhamnosus est une bactérie lactique. À l’état naturel, on peut les repérer dans différentes parties du corps humain, notamment au niveau du microbiote digestif ou de la flore intime féminine. On les retrouve également dans les produits laitiers fermentés (yaourts, fromage) ainsi que dans les eaux usées. Dérivée du préfixe latin « lactis » (lait) et du suffixe bacillus (bâtonnet), la première partie de sa dénomination a été tirée du nom de famille des ferments lactiques. Concernant le qualificatif rhamnosus, il a été inspiré de la variété de glucide « rhamnose ».

Deux chercheurs de Boston Sherwood Gorbach et Barry Goldin ont fait la découverte du Lactobacillus rhamnosus dans le tube digestif humain pour la première fois en 1983. Baptisé au début Lactobacillus acidophilus GG, ses deux patronymes ont été combinés au nom d’un ferment lactique déjà connu. Remplissant toutes les caractéristiques d’une bactérie lactique, il fut désigné par la suite Lactobacillus rhamnosus GG. Les souches de probiotiques procurent de nombreux bienfaits d’après les divers tests qui ont été réalisés.

Ferments lactiques et microbiote

Pour profiter pleinement des vertus thérapeutiques du ferment lactique, il est important de disposer d’un minimum d’informations sur le microbiote et la flore intime. Formés de bonnes bactéries et de levures, les deux contribuent au maintien d’une bonne santé. En effet, ils participent activement à la lutte contre les agents pathogènes (virus, microbes, allergènes).

La flore intestinale, plus précisément le côlon, soutient le bon fonctionnement des défenses immunitaires. Des troubles digestifs (constipation, ballonnements, douleurs abdominales, diarrhée, ou flatulences…) peuvent apparaître en cas de déséquilibre ou de réduction en nombre de celui-ci. Les problèmes peuvent même se généraliser et provoquer des allergies, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), ou des infections virales et bactériennes. 

 

Les bienfaits de lactobacillus rhamnosus pour la digestion

 

Prévention des effets indésirables des antibiotiques

Composé de milliards de bactéries, le microbiote reste cependant très fragile. Effectivement, de nombreux facteurs peuvent modifier facilement sa composition. Dans le cas d’une infection bactérienne par exemple, la prise des antibiotiques peut détruire les probiotiques situés dans l’intestin grêle et le gros intestin. Aussi, durant une antibiothérapie, des troubles du transit peuvent apparaître. 

Combinée à d’autres souches, la probiotique Lactobacillus rhamnosus dispose des propriétés qui peuvent anticiper et réduire les diarrhées provoquées par une prise d’antibiotiques. Cela a été prouvé au cours de nombreux essais cliniques. Cette belle performance semble également marcher avec ceux qui sont touchés par un effet secondaire important de l’antibiothérapie, à savoir l’infection à Clostridium difficile.

 

Réduction des allergies

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Lactobacillus Rhamnosus contribue aussi à la réduction des symptômes d’allergies, entre autres les allergies alimentaires et l’eczéma atopique. Toujours en cours, il convient de noter que les études menées à cet effet ne sont pas encore à terme. Quoiqu’il en soit, les résultats qui ont été obtenus jusqu’à ce jour sont réconfortants. Des études appliquant un protocole bien établi ont été expérimentées sur des nourrissons.

Ces nouveau-nés constituaient un terrain favorable pour le développement atopique. À noter qu’en l’absence d’un avis médical au préalable, il est strictement défendu de donner des probiotiques à un bébé. La probiotique et ses contre-indications s’adressent également aux personnes qui présentent un affaiblissement du système immunitaire à cause d’une maladie (sida, lymphome…) ou d’un traitement médical (chimiothérapie, radiothérapie). Sans la prescription d’un médecin, l’utilisation est aussi déconseillée en cas de vomissements, diarrhées renfermant du sang, nausées ou grosses douleurs au ventre. 

Amélioration de la digestion et diminution des troubles du transit

Tout comme les nombreux probiotiques, le Lactobacillus GG est reconnu pour maintenir un bon équilibre de la flore intestinale. À cet effet, il assure une excellente absorption des nutriments pendant la digestion. En parallèle, il participe à la régularisation du transit

Il favorise de manière optimale l’imprégnation de l’eau par la muqueuse intestinale. De la sorte, il contribue fortement à la prévention de la diarrhée, principalement chez les personnes qui suivent un traitement antibiotique. C’est également le meilleur allié des voyageurs pour venir à bout de la tourista ou diarrhée du voyageur. Dans le cas contraire, pour ceux qui ont des problèmes de constipation, il peut redoubler la fréquence des selles.

Le Lactobacillus Rhamnosus GG sera d’un grand réconfort pour les patients qui souffrent d’un syndrome du côlon irritable. Effectivement, il permet de réduire les maux de ventre, les spasmes ainsi que les gaz intestinaux. La consommation des suppléments de probiotiques est vraiment recommandée pour rester au top de la forme et pour reconstituer rapidement la flore intestinale. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES